Vous avez pensé à des cours d'Italien pour Noël ? Découvrez si vous avez gagné un cadeau sur Parlar'italiano
Chloé Donin
Un blog pour les passionnés de l'Italie...
Apprendre
apprendre les langues en 2017

Comment apprendre l’italien efficacement aujourd’hui ?

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement « Des blogs et des langues », sur le thème « L’apprentissage des langues aujourd’hui ». Retrouvez tous les autres blogueurs ayant partagé leur point de vue sur le blog de Karim Joutet en cliquant sur L’espanol pas à pas.

Il y a un siècle on pensait qu’apprendre par cœur était la solution pour bien mémoriser ! Oui mais aujourd’hui, qu’en est-il de cette méthodologie ? Cette vidéo ne vous rappelle-t-elle pas vos cours de langue ? En effet, on a tous eu des professeurs de langues qui avait un accent horrible, qui n’avaient jamais vécu dans le pays et qui par conséquent étaient complètement déconnectés de la réalité du pays. Toutes ces questions m’ont permis de développer ma propre pédagogie, afin d’aider le mieux possible mes élèves à apprendre l’italien. Voici quelques conseils et réflexions sur la méthode efficace pour apprendre une langue aujourd’hui.

Les manuels scolaires sont-ils utiles ?

Livres pour apprendre italien

Oui, mais surtout ne vous en contentez pas d’un seul !

Premièrement parce que cela vous permet d’avoir différentes explications d’un seul et même point de grammaire ou autre. En effet, même si vous avez un professeur, chaque enseignant a sa façon d’expliquer, les manuels peuvent expliquer différemment certains points de vos leçons, ce qui est toujours intéressant. Vous comprendrez peut-être mieux le même point linguistique dans un livre et peut être moins bien dans un autre.

Deuxièmement parce qu’en tant que francophone, c’est parfois rassurant de pouvoir avoir une référence linguistique académique. Les français ont besoin de pouvoir se référer à l’explication grammaticale, c’est dans notre culture. D’autre part, la langue évolue en permanence, les grammairiens travaillent au quotidien sur les faits de langues et sur son évolution.

Comment choisir les bons manuels ? Nous avons tous nos préférences, si vous êtes visuel il vaudra mieux choisir une grammaire illustrée, si vous êtes plutôt auditif préférez les supports audio et si vous êtes kinesthésique alors voyagez et vivez la langue à travers vos centres d’intérêt.

 Apprendre c’est bien, pratiquer l’italien, c’est mieux !

devenir bilingue italien

Converser reste LA méthode la plus efficace pour bien mémoriser.

Tout d’abord parce que cela vous permet de mettre en pratique ce que vous avez appris et donc de pouvoir mémoriser, fixer le vocabulaire et expressions idiomatiques italiennes.

Deuxièmement, le fait de pratiquer va vous permettre de comprendre la différence entre la théorie et la pratique de la langue. Certaines expressions ou mots vont être utilisés à l’écrit mais pas à l’oral et inversement, par exemple pour dire « tous les deux » en italien on peut trouver à l’écrit « ambedue » alors qu’à l’oral on utilisera « tutti-e e due ».

Pour finir, vous apprendrez bien plus culturellement en partageant avec une tierce personne à l’oral ou grâce aux réseaux sociaux, qu’en étudiant les manuels scolaires.

Comment s’y prendre ?
  • Se créer une communauté d’amis natifs :Réseaux sociaux italien

    comme je vous le disais juste au dessus, à l’aire du numérique il est très facile de trouver des groupes Facebook (L’Italie en partage, Chattare in italiano…), applications sur smartphone et autres outils pour échanger avec des natifs.

  • Avoir un prof particulier :

    cours-skype-italien-webcampour aller plus loin, il peut être intéressant de prendre des cours avec un professeur.  Le natif vous corrigera, mais pour ce qui est de la grammaire ce n’est pas toujours évident pour lui de vous expliquer un point linguistique. Avez-vous déjà essayé d’expliquer à un étranger pourquoi on ne prononce pas le « S » en français ou pourquoi on utilise l’auxiliaire « être » et pas « avoir » dans certains cas ? Pas facile… Un professeur en revanche est formé pour cela et vous apprendra à apprendre car il connaît les difficultés que vous allez rencontrer.

  • Se procurer les outils adéquats pour ne pas faire de fautes à l’écrit :correcteur d'orthographe italien

    en effet, même si vous écrivez à des natifs par sms, whatsapp, etc, pensez à intégrer un correcteur d’orthographe dans l’outil que vous utilisez fréquemment. Pour l’intégrer dans votre téléphone, pensez à fouiller dans les paramètres de votre smartphone ou téléchargez une application. Si vous écrivez de votre ordinateur, pensez à écrire vos messages sur Google drive par exemple, le correcteur automatique n’hésitera pas à vous montrer vos erreurs.

  • Lire l’actualité, regarder des films, chanter des chansons…

    journaux italiensCes astuces sont également des bonnes méthodes pour découvrir la culture italienne, entraîner votre compréhension écrite et la compréhension de l’oral. Foncez et demandez quelques pistes à votre professeur ou amis natifs.

Comment apprendre du vocabulaire ?

quelle méthode pour apprendre

Le bagage lexical

Lorsque vous pratiquerez l’italien à l’oral, vous allez vite vous apercevoir que vous utilisez toujours les mêmes mots. Certaines études* montrent qu’un français, par exemple, connait entre 3 000 et  5 000 mots au total. En revanche, dans la vie courante, nous n’utilisons à priori que 500 mots par jour. Si vous apprenez une langue étrangère, seul 300 mots suffisent pour bien communiquer avec autrui et décrire votre quotidien.

*Sources : Orientation éducation, Ecrire et se faire éditer

Traducteurs et dictionnaires en ligne

Un outil indispensable qui vous sera très utile, le Larousse bilingue en ligne ou encore Reverso. ATTENTION aux autres traducteurs qui induisent parfois en erreur et qui ne tiennent pas forcément compte du sens du mot dans la phrase (Google Translate…)

Pas de pression !

Au fur et à mesure que vous pratiquerez la langue italienne, et grâce à un dictionnaire toujours en main, vous vous rendrez vite compte que vous chercherez toujours les mêmes mots. Pourquoi ? Le vocabulaire, utile pour vous, ne sera pas le même pour tout le monde, il dépend de votre quotidien, de vos activités et surtout de vos rencontres, donc pas de panique, le vocabulaire s’apprend en permanence et petit à petit.

Livres, journaux et supports audio

La lecture peut être aussi un très bon moyen d’apprendre du vocabulaire. Trouvez des petits livres pour jeunes italiens ou regardez quelques dessins animés avec les sous-titres, si l’histoire est simple, vous verrez cependant que le vocabulaire y est très riche. Quand vous vous sentirez à l’aise, tentez les journaux d’actualités (ex : La Stampa) ! Pour ma part, je suis abonnée à une revue bilingue, Radici, ce qui me permet de lire dans mes deux langues de prédilection. N’hésitez pas à venir de la part de Parlar’italiano si vous décidez de vous abonner. 😉

Ce que j’en pense en vidéo

Pour en savoir plus sur ma vision de l’apprentissage de l’italien, voici une petite interview avec la collaboration du Monde des langues, blogueur qui participe également à ce carnaval d’articles.

 

Retrouvez aussi le résumé des autres articles sur ce thème.

 

Partager :
2 commentaires
  1. Bonjour Chloé,
    Mordus d’Italie fait partie de notre liste de ressources pour apprendre l’italien sur le Magazine Sprachcaffe !
    Pour lire l’article : http://bit.ly/ressources-italien

    Je vous invite à partager ces ressources si vous pensez qu’elles peuvent aider vos lecteurs/étudiants. Si vous connaissez vous-mêmes d’autres sites utiles, je serais ravie de les ajouter à la liste.
    Ciao!
    Laure de Sprachcaffe

    1. Chloe dit :

      Merci beaucoup pour cet article, ça me fait très plaisir d’être une source d’apprentissage pour la langue italienne !
      Je ferai prochainement un article sur ce sujet, c’est prévu.
      En tout cas pour ma part je suis abonnée à Radici et j’aime beaucoup cette revue, ça me permet d’avoir un lien avec mes deux langues de prédilection et d’être toujours à jour avec l’actualité italienne.
      A presto !

Laisser votre commentaire