Chloé Donin
Un blog pour les passionnés de l'Italie...
Apprendre
apprendre de façon classique ou moderne

Est-il préférable d’apprendre une langue de manière traditionnelle ou peut-on innover ? Comment ?

 Voici la seconde édition du carnaval d’articles : Des blogs et des langues. Découvrez la thématique du mois ci-dessous, ainsi que le résumé de tous les articles des blogueurs ayant participé à cette session, par ordre alphabétique.

Ensemble, nous nous sommes posés la question : est-il préférable d’apprendre une langue de manière traditionnelle ou peut-on innover ? Comment ?

Il est vrai que les mots traditionnel et innover peuvent-être relatifs à chacun et c’est en cela que cette question est intéressante à traiter.

Chaque blogueur a donc dû définir ce concept selon sa propre idée et son propre vécu. La question permettait en partie de réfléchir et de mettre en relief le côté moderne de l’apprentissage, tout en le comparant avec ce que l’on peut appeler un enseignement traditionnel ou classique des langues.

Bien sûr, chacun était libre de choisir l’angle d’écriture qu’il souhaitait, je vous laisse découvrir à présent les articles et leurs résumés.

 


Article de Allemand Malin par Arnaud Fuchs :Allemand Malin

Des méthodes innovantes pour mémoriser rapidement du vocabulaire allemand.

Allemand Malin vous livre ses secrets pour atteindre le niveau de compétence suffisamment élevé, afin que votre niveau en allemand vous permette de maîtriser une bonne compréhension oral et écrite. Lorsqu’on apprend une langue, c’est aussi et surtout pour pouvoir regarder des films ou lire des livres avec plaisir

Il vous propose des astuces pour maîtriser le vocabulaire essentiel, afin de pouvoir comprendre un discours facilement. Avec beaucoup d’ironie, Arnaud explique qu’il ne faut ni apprendre le dictionnaire, ni se contenter de 3-4 mots basiques en allemand, mais qu’environ 1 300 mots est un bon compromis.

Voilà comment vous pouvez innover pour apprendre du vocabulaire facilement sans stress :

  • avoir un carnet de bord qui deviendra votre propre dictionnaire, dans lequel vous écrirez pour chaque mot ou expression à apprendre, des synonymes ou des contraires, sans hésiter à faire de beaux croquis ou dessins… En somme, il vous faudra vous approprier celui-ci, la meilleure des méthodes est d’ailleurs de recouvrir votre environnement de post-it, un par objet et par mot de vocabulaire
  • Parlez-vous ! Vous aurez l’impression d’être fou mais au contraire vous allez devenir encore plus cultivé. En effet, la conversation aide à fixer le vocabulaire et à savoir quels mots vous avez besoin de connaître au quotidien.
  • Mais surtout lisez, lisez et lisez tout ce qui vous tombe sous la main (wikipédia, bande dessinée, journaux…).
  • Enfin, pour fixer le vocabulaire sur le long terme, Arnaud vous conseille de pratiquer ce qu’on appelle la répétition espacée et cela grâce à des applications (web ou smartphone) de mémorisation.

Arabe réussiteArticle de Arabe Réussite par Ismail Berne :

Une méthode alternative pour apprendre à lire l’arabe.

En résumé, Arabe Réussite nous détaille ce qui est pour lui la méthode classique ainsi que sa méthode alternative utilisées pour apprendre à lire l’arabe.

En arabe, la lecture est un passage obligatoire et il existe une méthode classique pour l’acquérir, celle-ci cependant ne convient pas toujours aux élèves et peut être démotivant.

De ce fait, à la vue de cette difficulté, Ismail a choisi d’utiliser une méthode alternative, dans une série de vidéos qu’il a entrepris, pour apprendre à lire l’arabe. Elle consiste en l’étude d’un mot, que l’on isole, pour ne s’intéresser qu’aux nouvelles lettres et notions qu’il contient. Cela permet donc de découvrir de nouvelles lettres et de nouvelles règles de lecture de l’arabe, le tout illustré par des exemples.

Pour simplifier encore plus cette méthode, Arabe Réussite explique qu’il a mis au point une seconde stratégie pédagogique, en commençant par étudier des mots arabes comprenant une lettre qui possède une prononciation équivalente en français.

Cette astuce vous permet donc de vous concentrer au début sur la reconnaissance des lettres et des règles de lecture, sans vous soucier de la prononciation des lettres inexistantes en français, qui sont parfois difficiles.

Le seul inconvénient qu’a noté Ismail dans cette démarche, c’est que cette méthode risque de vous limiter dans les champs lexicaux en attendant d’avoir complètement terminé la formation.


L'espagnol pas à pasArticle de L’espagnol pas à pas par Karim Joutet :

5 pièges à éviter en espagnol pour ne pas vous planter !

Dans cet article, Karim apporte ici des conseils, 5 pour être précis, pour éviter toutes les arnaques lorsqu’on se met à apprendre une langue.

A commencer par les publicités mensongères qui promettent d’apprendre une langue à vitesse grand V, un apprentissage efficace et sérieux demande du temps !

Ce temps nécessaire est d’ailleurs ce qui fait peur à de nombreux apprenants, mais n’ayez crainte, L’espagnol pas à pas vous donne des stratégies pour ne pas baisser les brasPour cela, il faut mettre en place une stratégie bien ficelée, grâce aux conseils de Karim. Par exemple, vous pourrez combiner applications smartphones, cours particuliers et vous focaliser sur quelques livres de méthodologies.

Attention à ne pas trop vous faire envahir de ressources pédagogiques, cela peut vite devenir dangereux et vous coûter un bras (ou deux)  😉 .


Article de Fast n’ Fluent par Bertrand Millet :fast n' fluent

L’innovation MAJEURE pour enfin apprendre n’importe quelle langue rapidement et facilement.

En quelques phrases, Fast n’ Fluent traite de toutes ces innovations technologiques autour des langues qu’on vous vend pour apprendre plus rapidement, plus facilementAlors que ces méthodes existent depuis toujours (ou presque !).

Si vous vous basez sur votre expérience scolaire, ces méthodes peuvent paraître novatrices, car à l’école nous avons seulement 55 min de cours et 30 élèves dans une classe. Autant dire que pour ce qui concerne l’apprentissage des langues à l’école, on ne peut parler que d’initiation à une langue.

Bertrand décrypte donc pour vous les nouvelles méthodes et rappelle qu’elles ne sont pas si novatrices qu’elles veulent laisser le paraître :

  • Vous pourrez trouver des applications pour mémoriser facilement le vocabulaire, mais elles se basent sur la méthode SRS datant du XIXème siècle. Cependant il vous l’accorde, cet apprentissage par répétitions espacées s’est quelque peu modernisé.
  • Vous pourrez aussi découvrir la méthode de l’hypnose, une méthode pratique pour ceux qui se sentent perdus dans leur apprentissage d’une langue.

2 méthodes donc, utiles, oui, mais en rien révolutionnaires.

  • Bertrand nous parle aussi de la méthode de la gamification, cette facette pédagogique où l’on vous propose d’apprendre sous forme de jeu, là aussi cela marche très bien mais rien d’innovant puisque même les animaux apprennent comme cela.

Avec ces outils, vous pourrez progresser, mais selon lui, les méthodes traditionnelles fonctionnent aussi et surtout très bien. D’ailleurs, le terme d’apprentissage traditionnel varie selon où l’on habite, en Europe vous aurez une connotation et un sens académique, mais qui sera tout autre dans d’autres pays. En Afrique par exemple, l’apprentissage traditionnel d’une langue passe essentiellement par l’oralité.

Mais là n’est pas la question, le problème de fond est avant tout : Pourquoi avons nous besoin d’innovations pour apprendre une langue ?

En effet, ces méthodes dites innovantes et révolutionnaires montrent surtout que nous changeons et que nous avons besoin d’apprendre d’une autre façon. En effet, nous n’apprenons pas comme il y a 100 ans, ces pédagogies ne sont pas récentes, cette modernisation des méthodes pédagogiques vous permettra peut-être, quand même, de combler certaines de vos lacunes. Attention tout de même aux grosses arnaques !

Pour Bertrand, sa recette magique et son innovation majeure pour apprendre une langue, c’est le plaisir. Fixez-vous un objectif personnel, même s’il peut paraître stupide, et puis pratiquez même si vous faîtes des fautes, cela paiera ! Si votre méthode ne marche pas, changez d’outils et si vraiment vous n’y arrivez pas… peut être que vous n’êtes tout simplement pas fait pour les langues. Ce qui est sûr, sans motivation, vous ne pourrez pas réussir.


Article de Holamigo ! par Pierre Jousserand  :Holamigo

3 conseils clés pour apprendre l’espagnol efficacement avec Duolingo.

Holamigo passe en revue Duolingo.

Cette application se base sur la méthode de gamification, l’apprentissage par l’amusement, comme évoqué plus tôt dans cet article.

Attention, ce n’est pas une application magique, vous devrez tenir un rythme d’apprentissage et surtout elle ne suffira pas à devenir bilingue.

Voici ses 3 conseils indispensables pour bien réussir avec cette méthode innovante :

  • Le son, écoutez et réécoutez les phrases que vous entendez, tout ce que vous allez écouter est prononcé par des natifs.
  • Répétez à voix haute, quelque soit l’endroit où vous vous trouvez, cet exercice est la clé de la réussite.
  • Pour finir, soyez réguliers ! Lancez vous 30 jours de défis. Vous pouvez vous fixer, par exemple, 30 points d’expériences par jour, soit 3 activités (révisions comprises), d’une durée de 10 à 15 min par jour pendant 30 jours. Pour les plus motivés, vous pouvez même challenger vos amis, invitez-les à vous rejoindre sur l’application.

Une dernière recommandation de Pierre, Duolingo doit être un complément à votre apprentissage. Ne surestimez pas cette application et prenez des cours particuliers, dialoguez avec des natifs ou encore achetez une méthode Assimil… au risque d’être déçus par l’efficacité de cette application récente. 


I speak Spoke SpokenArticle despeak spoke spoken par Adrien Jourdan :

Faut-il innover pour apprendre l’anglais ou vous en tenir aux méthodes traditionnelles ?

I speak spoke spoken nous livre un point de vue tout autre sur l’enseignement des langues en France, puisque pour Adrien, méthodes traditionnelles riment avec apprentissages scolaires.  Dans cet article, Adrien s’est posé la question Pourquoi après 5, 7, voir même 10 ans, certaines personnes n’arrivent toujours pas à avoir de bonnes bases en langues ?.

Mais pourquoi est-ce que cette méthode scolaire n’est-elle pas naturelle, voire contre-productive ?  Voici quelques points négatifs :

  • Une personne de langue maternelle suit inconsciemment la méthode que l’on appelle TPRS (Teaching Proficiency through Reading and Storytelling), c’est à dire que lorsque l’on naît, on passe 4 à 6 ans de notre vie sans même savoir dire une phrase entière bien construite, puis petit à petit on apprend la grammaire et jusqu’à savoir faire des dissertations de plusieurs heures…
  • Comment peut-on alors penser à apprendre d’autres langues, en commençant directement par des bases grammaticales. Les deux étapes fondamentales de l’apprentissage des sons et de la pratique orale sont totalement bâclées.
  • Même si cela peut vous paraître étrange, il faut savoir faire abstraction de la grammaire lors de votre initiation, c’est cela qui peut créer un réel blocage chez certains d’entre nous. Qui ne connaît pas, en France, la peur de faire des fautes lorsqu’on parle une langue étrangère ? De ce fait, cela entraîne même parfois la peur de participer à l’oral et cela risque donc de vous ralentir dans votre apprentissage.
  • Les listes de vocabulaires sans fin. Vous apprenez régulièrement des mots pour un chapitre, mais que vous n’utiliserez qu’une fois dans votre vie, à quoi bon ?
  • Si votre prononciation anglaise ne fait pas rêver, c’est normal, en France on ne met pas forcément un point d’honneur sur cet aspect là, ce qui est un tort. Remarque, cela vous donnera peut être un côté romantique à l’étranger 😉

Heureusement pour nous, les nouvelles technologies sont arrivées. I speak spoke spoken vous donne ensuite quelques conseils pour dépasser ses méthodes traditionnelles lorsque vous apprenez l’anglais. Il vous conseille de surfer sur la toile, afin de vous imprégner de la langue et cela un peu tous les jours ! Un moyen super chouette et très pratique qui n’existait pas avant. 

Pensez à vous immerger dans la langue que vous apprenez au quotidien (postcast, dessins animées, séries, …). Utilisez aussi si vous le pouvez des applications smartphones pour apprendre du vocabulaire petit à petit, plutôt que des listes entières.

Enfin, lorsque vous aurez passé ces étapes, vous pourrez revenir aux méthodes traditionnelles qui ne sont pas si mauvaises, mais pas utilisées dans le bonne ordre. Et surtout, soyez passionnés !


Le monde des languesArticle de Le Monde des Langues par Pierre Blanchon :

Apprendre une langue sans cours ni méthode, est-ce possible ?

Le Monde des Langues s’est tout d’abord questionné sur le mot traditionnel.

Suite à cela, il s’est alors posé la question : Quels premiers réflexes avons nous lorsque l’on veut apprendre une langue, et vers quelles méthodes l’on se tourne généralement ? Pierre définit alors le concept traditionnel selon le sens de réflexe.

Bien souvent, nous avons tendance à nous tourner vers un professeur particulier ou alors vers l’achat de méthodes en ligne comme Babel ou encore vers des livres pédagogiques comme Assimil… Dans tous les cas, quelles que soient vos choix, cela vous permettra d’avoir un cadre pédagogique, un accompagnement et surtout une régularité dans votre apprentissage.

Mais est-il possible de se passer de ces ressources et d’être indépendant dans son apprentissage ?
Bien sûr, mais si vous débutez ce n’est pas forcément très évident et confortable. Pierre ne vous conseille pas non plus d’éliminer celles-ci, mais plutôt d’apprendre à combiner autonomie et méthodes.

L’autonomie dans son apprentissage, pourquoi est-elle essentielle ?

  • Que ferez-vous après les cours ou après la méthode ? Il vous faudra poursuivre ou vous entraîner seul, donc commencez dès maintenant à prendre de bonnes habitudes.
  • L’autonomie vous aidera aussi à vous rendre compte qu’une méthode peut être complémentaire à une autre . Si vous savez quoi apprendre et pourquoi, vous serez également plus efficace dans votre apprentissage et cela vous aidera également à connaître un peu plus vos besoins linguistiques.
  • Pour certaines langues minoritaires, il n’existe aucune méthode, il faudra donc trouver vos ressources par vous même.

Pierre vous donne ensuite quelques conseils pour apprendre dans ces conditions là :

  • Équilibrez vos 4 piliers (écrire, parler, lire et écouter) et donc sélectionnez vos ressources selon ces critères.
  • Respectez les fondamentaux des apprentissages des langues : apprendre du vocabulaire, travailler la phonétique et prononciation, jeter un œil au livre de grammaire et surtout mettez-la en pratique !

Pour résumer, Pierre vous conseille d’avoir une feuille de route pour ne pas vous perdre dans votre apprentissage, quelles que soient les ressources que vous utiliserez.


Pour conclure avec cette deuxième édition, je remercie avant toute chose tous les blogueurs pour leur participation, le sujet était vaste et pas forcément évident à traiter.

Dans ces articles, vous avez pu voir que certains blogueurs sont partisans de méthodes traditionnelles et ne voient aucune innovation dans ce qui est proposé aujourd’hui en matière d’apprentissage des langues. A l’inverse, d’autres préfèrent les nouvelles technologies proposées et les recommandent pour apprendre facilement une langue. D’autres encore vous conseillent de vous méfier des arnaques qu’on peut vous proposer dans ce domaine et des soit-disant solutions miracles.

Tous les conseils sont bons à prendre mais ce qui ressort surtout c’est qu’avant toute chose, il faudra être motivé et surtout passionné par ce que vous allez entreprendre pour apprendre une langue !

 

Alors préférez-vous plutôt les méthodes dîtes traditionnelles, innovantes ou les deux ?

 

Retrouvez la Première édition

Partager :
2 commentaires
  1. Chloe dit :

    Bonjour Anne-Marie Bordas,
    Quelle type de formation ou méthode recherchez-vous pour apprendre l’italien ? (Professeur particulier, livres, applications ? )
    Si vous cherchez un professeur particulier, je donne moi-même des cours via Skype. (https://parlaritaliano.com)
    N’hésitez pas à me contacter en privé par mail, afin que je puisse vous aider au mieux.
    A presto !

Laisser votre commentaire