Chloé Donin
Un blog pour les passionnés de l'Italie...
Voyages
eramus+ - monistrol sur loire - léonard de vinci

Erasmus+ au lycée : une expérience unique en Italie

Ancienne élève du lycée Léonard de Vinci situé à Monistrol sur Loire, j’ai eu envie de montrer qu’apprendre les langues peut être un vrai pont entre les Hommes quelque soit le pays où ils se trouvent.
Le projet qui suit a été organisé par plusieurs de mes anciens professeurs :
– Françoise Sauvade, professeure d’anglais, qui organise chaque année un échange avec la Suède, auquel j’ai pu participer au cours de mes études ;
– Gilles Mondon, professeur de Sciences et aujourd’hui dirigeant d’une entreprise de drones ;
– Kristyna Grande, professeure d’économie ;
– Sandrine Bouchand, professeure de marketing et management ;
– Dominique Champeix, professeure de mathématiques ;
– Mireille Pons professeure d’histoire-géo ;
– Sophie Charles professeure de Sciences ;
– Christel Coppik, professeure-documentaliste.
Étant encore en contact avec certains d’entre eux, j’ai eu envie de montrer le travail de titan, qui s’est déroulé sur plusieurs années, qu’ils ont construit avec de nombreux professeurs se trouvant à l’étranger, beaucoup de volonté et également l’enthousiasme des élèves.
Comme vous pouvez vous en douter, je traiterai et développerai ici essentiellement les activités réalisées en France et en Italie.
Buona visione !

Une collaboration entre pays partenaires et européens 

Eramsus+ K2A c’est quoi ?

Erasmus+ Lycée Monistrol sur Loire

C’est avant tout un projet linguistique entre établissements scolaires. Pour cela, il faut monter un dossier complet en anglais, une sorte d’appel d’offre, qui est ensuite présenté à la Commission européenne.

Une professeure bulgare a proposé le thème entrepreneurial mindset for a successful life sur le site d’Erasmus+ et c’est ainsi que Mme Sauvade c’est lancée dans l’aventure d’Erasmus+. Après deux tentatives, le projet a été accepté en juillet 2017, et depuis tous les participants suivent le projet tel qu’il a été proposé et accepté.

La mobilité des professeurs et des élèves est financée par l’Europe mais il faut bien sûr justifier chaque dépense et montrer le travail réalisé par les élèves. 

Pour ce faire, les élèves lors de chaque mobilité partagent leur travail avec les partenaires européens et les coordonnateurs doivent exposer le plus possible le travail effectué.

Le projet est également basé sur la collaboration avec des entrepreneurs, afin que les élèves aient une idée la plus professionnelle et concrète de comment fonctionne et se crée une entreprise et ce qu’est l’état d’esprit d’un/une entrepreneur(e), le tout à l’échelle européenne.

Le projet en quelques chiffres

  • 4 pays qui échangent principalement en anglais : la Bulgarie, l’Espagne, l’Italie, la France,
  • 4 pays qui partagent leur culture : les danses traditionnelles, la musique….
  • 4 lycées qui, lycéens et professeurs, travaillent toute l’année en heures supplémentaires bénévoles
  • 4 établissements du second degré de 4 villes différentes :

  • Haskovo : Akademik Boyan Petkanchin
  • Torremolinos : Instituto Playamar
  • Cava deTirreni : IIS della Corte Vanvitelli
  • Monistrol sur Loire : Lycée Léonard de Vinci
  • Mobilité de 75 élèves européens dont 20 en France 
  • Mobilité de 15 professeurs dont 8 en France 
  • Mobilité de 3 proviseurs
  • 70 familles européennes ont accueilli des jeunes européens

Erasmus+ au lycée : donner aux jeunes le goût d’entreprendre et de s’ouvrir sur l’Europe

Travailler ensemble au-delà des frontières

Travailler sur une thématique commune

En France (lien vers le site Erasmus+)

  • Le lycée français Léonard de Vinci s‘est occupé des études de marché.
    Sur les 20 élèves…

    • 8 élèves sont partis en Espagne afin d’y présenter le business plan de l’entreprise imaginée dans chaque pays,
    • 5 élèves sont partis en Bulgarie afin d’échanger avec les bulgares sur le projet et aussi sur les différentes cultures. Seule cette mobilité n’a pas été financée par l’Union Européenne, mais un échange avec la Bulgarie a quand même été organisé. 
    •  7 élèves sont allés en Italie pour montrer le produit fini à travers un défilé réalisé par ceux-ci.
    •  en avril 2018, le lycée a reçu 20 élèves et 6 professeurs, où un programme de travail autour de l’entreprise a donc été organisé pour 40 élèves et 10 professeurs

En Espagne (lien vers le site Erasmus+) 

  • Le groupe espagnol s’est chargé du business plan de leur entreprise

En Italie (lien vers le site Erasmus+) 

  • En Italie, les élèves ont présenté le produit de leur entreprise

En Bulgarie (lien vers le site Erasmus+)

  • Les élèves bulgares ont créé un e-book sur leurs impressions. 

Mettre en place des outils de travail modernes et à distance

Les 4 lycées des 4 pays différents communiquent quotidiennement en utilisant les outils informatiques :

Erasmus+ en ateliers et tâches réalisées par les élèves lors des mobilités :

  • présentations des lycées
  • présentations des marchés du travail des 4 pays
  • visites d’entreprises, questions posées aux entrepreneurs, synthèses sous forme de
    power-points et d’enregistrements de vidéos
  • comparaisons des entreprises à partir de critères précis
  • découverte du travail en universités
  • réalisations de panneaux, de lettrage, d’histoires en équipes internationales
  • présentations des Business Plans des 4 entreprises
  • présentations des produits des 4 entreprises
  • création de site web pour chaque entreprise
  • échanges principalement en anglais mais aussi en italien et espagnol
  • partage des cultures respectives : visites culturelles

Comment allier l’italien, l’entrepreneuriat, l’écologie et la mode !

Entreprendre Yes Erasmus+ Italie

«Entrepreneurial Mindset for a Successful Life» & Europe, international et coopération

YES fashion tour ecomode

Erasmus+ KA2 (Clé Action 2) : «Entrepreneurial Mindset for a Successful Life» (EMSL)
Ce projet financé par l’Union Européenne fait partie du dossier «lutte contre le chômage des jeunes».

L’éco-mode, la thématique commune

Le développement durable

Le lycée Léonard de Vinci est labellisé E3D (établissement en démarche de développement durable).

Pour la mobilité en Italie, le lycée a souhaité élaborer un projet dont le fil conducteur serait le développement durable.

défilé erasmus+ fashion tour italie

Des vêtements « fait-main »

Les 7 participantes ont eu l’idée de réaliser un défilé de mode qui utiliserait des tenues entièrement confectionnées avec des matériaux issus de tissus vestimentaires et usuels du quotidien, dans le but de mener une action de recyclage et de lutter contre le gaspillage.

un projet d'ecomode lycée Leonard de Vinci Monistrol

Des partenariats

Encadrées par les professeurs responsables de l’atelier « les Créas de Léo », elles ont réalisé leurs tenues et leurs sacs.

Broche recyclage ecomode

« L’atelier du petit Chat Noir » leur a prêté des broches réalisées avec d’anciens tissus et

l'entreprise GMprod vues aériennes - drones - rhones alpes auvergnel‘entreprise GMprod vues aériennes a été séduite par ce projet, l’Italian Fashion Tour est né.

 

Erasmus+ : de Monistrol sur Loire à Naples

Erasmus+ KA 2 Monistrol sur Loire - Naples

Un défilé de mode à Naples

Cava de’Tirreni à 30 km de Naples

Les visites en Italie

Entreprise autonome - Séjour et Tourisme Cava de'Tirenni - Erasmus+

L’abbazia benedettina della Santissima Trinità

abbaye benedictine de la Santissima Trinità di Cava de' Tirreni

Conférence à l’université d’agriculture de Portici sur le thème : mieux nourrir l’humanité

Visite du musée des trains Le Pietrarsa de Portici

Musée de train Pietrarsa à Porticierasmus+ lycée - visite en Campanie

Musée du papier à Amalfi

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amalfi Museo Della Carta (@amalfimuseodellacarta) le

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La carta …..che passione

Une publication partagée par Amalfi Museo Della Carta (@amalfimuseodellacarta) le

Herculanum

Monistrol sur Loire à Ercolano
Léonard de Vinci à Ercolano

Centre de recherche sur les tortues :  Dohrn

centre de recherche sur les tortues Dohrncentre de recherche sur les tortues Dohrn

Erasmus : un échange basé sur l’humain avant tout

Le lycée Leonard de Vinci accueilli en Italie

Donner l’envie à l’entrepreneuriat

Erasmus+ est donc un projet qui peut permettre de donner aux jeunes le goût d’entreprendre, de créer et de les conduire à concrétiser leurs projets

Erasmus en Italie, une expérience inoubliable

Et surtout, il favorise de belles rencontre humaines, certaines personnes se retrouvent même des années après et/ou entretiennent cette amitié. Il restera ainsi de cette expérience des souvenirs magnifiques, parfois drôles, et même des échanges, en dehors du projet, sur du plus ou moins long terme

Témoignages de quelques élèves : Qu’est-ce que cette expérience vous a apporté ?

Héloise :

J’avoue que cette simple question m’a beaucoup fait réfléchir… 

Ce que je trouve fou, c’est que je ne m’attendais pas à ça… Je me suis lancée dans cette aventure qu’est Erasmus par le pur fruit du hasard. Cette aventure hasardeuse c’est transformée en aventure inoubliable aussi bien dans ma tête que dans mon cœur. J’ai beaucoup appris, que ce soit sur le monde de l’entreprise ou sur la culture d’un autre pays et le mien, que sur moi-même.

Généralement quand nous sommes jeunes, le monde de l’entreprise nous est inconnu, en tout cas pour ma part je ne connaissais rien de ce monde là. Désormais je connais ce monde là, je dirais même que nous en faisons tous un petit peu parti en quelque sorte.

pizza napolitaine ( eramsus+

Culturellement parlant, j’ai découvert la culture italienne. Tout est si différent mais si attachant ! Les repas qui n’en finissent plus, le café, la famille, le soleil, les paysages, les sorties le soir, la mer et les italiens

J’ai rencontré des personnes exceptionnelles que ce soit notre petit groupe de Françaises qui était juste parfait, mais également des bulgares, des espagnols et des italiens, je me suis fais énormément d’amis malgré la barrière de la langue.

J’ai également fais la rencontre de la famille de mon correspondant qui est comme une deuxième famille pour moi, ça m’a permis d’être plongée complètement dans la culture italienne et dans la langue italienne.

Enfin j’ai rencontré une personne très importante à mes yeux, mon correspondant. Ce qu’il représente à mes yeux ne s’explique pas d’ailleurs les émotions les plus belles sont celles qui ne s’expliquent pas il me semble. De vrais liens d’amitié se sont créés durant deux années et je qualifie cette rencontre comme étant l’une des plus belles de ma vieLa distance qui nous sépare est dure à vivre certes mais je sais avec certitude que nous nous rencontrerons à nouveau très souvent !

Alors en quelques mots mon aventure Erasmus c’était : cultures, rires, pleurs, rencontres, entreprises, YES, défilé, inoubliable.

Merci à Mme Sauvade et aux autres professeurs d’avoir rendu ce projet possible, j’ai passé deux années fantastiques alors merci beaucoup pour tout !

Marion : 

Je vous avouerai que je ne savais pas trop quoi dire… je suis comme Éloïse, je me pose la question…

Je ne me souviens plus du jour où tout a commencé et en aucun cas je ne me serais doutée de la suite des événements….

Le côté entreprise nous as permis de découvrir la fonctionnement interne c’est à dire de savoir travailler en équipe, s’organiser, bien sûr s’entraider et aussi comprendre ce qu’est vraiment une entreprise, son fonctionnement.

Il y a ensuite le côté humain. Quand nos correspondants sont venus, ça a été une belle découverte, on a rencontré des personnes fantastiques…  Que dire… Merveilleuses !

Une période est passée (durant laquelle nous avons travaillé : on a créé Y.E.S) avant que ce soit à notre tour de partir. Je ne pensais pas que ça pouvais être mieux que la France, mais en fait si.  Déjà, notre petit groupe de filles est devenu des personnes qui seront à jamais dans mon cœur car elles m’ont apporté énormément, je les aime beaucoup.

Pour ce qui est des italiens, espagnols et bulgares, j’ai rencontré des personnes extraordinaires et inoubliablesà jamais gravées dans mon cœur .

Pour moi, Erasmus c’est une seconde famille, voilà c’est le mot que je cherchais. Jamais je ne pourrais assez vous remercier pour cette expérience qui m’a fait évoluer et mûrir aussi, et tout ça grâce aux professeurs qui ce sont donnés tant de mal pour créer ce projet.

Vous vous êtes donnée tant de mal qu’un simple remerciement ne suffit pas pour tout ce que vous avez fait, merci pour tout Madame Sauvade !

Sandra

Étant l’intrus du groupe, puisque je ne suis pas partie dans les autres pays, j’ai cependant accueilli une correspondante espagnole, avec qui j’échange encore de temps en temps. Nous avons pu échanger en anglais et même parfois en français ou espagnol.

Ce fut très enrichissant de partager toutes une semaine avec des cultures et des origines différentes. Je ne pensais pas qu’on s’entendrait tous si bien et finalement on ne changerait pas les choses. Erasmus+ apprendre à coudre

En ce qui concerne le projet d’entreprise, le UpCycling est à l’honneur et lors des confections des tenues pour le défilé en Italie, nous avons pu appendre de nouvelles choses comme coudre et réaliser des tenues, ce qui fut intéressant et enrichissant grâce à Madame Charles.

Mais il ne faut pas oublier qu’Erasmus n’aurait jamais été comme ça sans Madame Sauvade qui y met tout son cœur et son temps.

Mathilde

Pour notre investissement, les 7 filles qui sont parties en Italie, nous avons créé, du début à la fin, des vêtements avec des tissus, vêtements recyclés avec lesquels nous avons défilé.

Culturellement, ça nous a apporté beaucoup, ça a permis à plusieurs d’entre nous de prendre l’avion pour la première fois, nous avons aussi beaucoup appris sur les façons de vivre (à l’italienne pour ma part : leur retard, leurs repas qui n’en finissent pas…) et ça a permis de formidables rencontres entre 4 pays.

Vivre à l’italienne c’est par exemple manger à des heures différentes de celles françaises, le fait aussi qu’ils parlent plus fort que nous et plus vite aussi…, la cuisine est très copieuse, beaucoup de féculents (les pâtes, les pizza), les jeunes ont eux aussi une manière de vivre qui ne ressemble en rien à la nôtre (dormir les après-midi et sortir les soirs de semaine). Cela nous a permis aussi d’enrichir notre LV1 et LV2

Inès

Pour ma part, je ne pense pas qu’en un message je puisse transmettre mon ressenti pour l’expérience d’Erasmus qu’on a tous vécu.

Je me rappel encore de la première fois qu’on m’a parlé de ce projet en classe, on nous a demandé à moi et mes camarades si cela nous donnait envie, j’ai levé la main en me disant pourquoi pas? juste un geste qui m’a fait grandir et qui m’a fait vivre des tas de choses incroyables.

Premièrement j’ai reçu mon correspondant italien, avec qui, comme Sandra, j’échange très régulièrement en anglais. Ce fût une semaine plus qu’enrichissante grâce au échanges et aux découvertes qu’on exerce chaque jour, chaque minute.

Puis est venu mon tour, et cette semaine en Italie fut tout autant incroyable. Nous étions une bonne équipe, nous les françaises, et pour rien au monde je ne voudrais changer ça !

Les italiens ont une culture très différente de la nôtre, ce qui nous permet de découvrir encore une fois une manière différente de vivre et de nous confronter à nos us et coutumes.

Les liens qui se créent entre nous sont justes magnifiques. Autant d’entraide que d’amour ! J’ai encore des souvenirs plein la tête en écrivant ce témoignage ! Je souhaite à tous les lycéens de vivre une expérience pareil, car nous, nous avons eu cette chance incroyable !

De plus, le fait d’avoir participer au projet Upcycling nous fait réellement prendre conscience ce qu’est un réel entrepreneur.

Je rejoins les paroles de Sandra en remerciant Madame Sauvade pour ton son travail et sa bonne humeur.

La commère 43 en parle !

Lire l’article  « Monistrol-sur-Loire : un échange européen des lycéens de Léonard-de-Vinci »

Découvrez toutes les émotions d’Erasmus+ en images

Italian Fashion Tour réalisé par Gilles Mondon


A l’heure des élections européennes et du Brexit, j’espère que cet article vous aura plu et qu’il donnera envie à de nombreux professeurs et élèves de s’investir dans de beaux projets européens comme celui-ci !

N’hésitez pas à faire part de vos expériences ou de vos ressentis !

Partager :
2 commentaires
  1. Mathilde dit :

    Étant élève participante ce fut ma meilleure expérience. Cet article permet de garder un souvenir complet de tous ce que l’on a vécu merci beaucoup ! Et je conseille à tout le monde de faire cet échange si vous en avez l’opportunité. Mais aussi de visité l’Italie qui est merveilleuse et avec une population chaleureuse.
    Merci à toutes les personne grâce à qui cela à été possible et encore merci pour cet article qui retrace notre roadtrip en Italie !
    Viva Italia

Laisser votre commentaire