Chloé Donin
Un blog pour les passionnés de l'Italie...
Apprendre
comment étudier la grammaire italienne

Que faire quand on déteste la grammaire et qu’on apprend l’italien ?

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement « Des blogs et des langues », cette 9 ème édition porte sur le thème : Comment apprendre les règles de grammaire sans prise de tête ? Retrouvez tous les autres blogueurs ayant partagé leur point de vue sur le blog de Pierre Jousserand en cliquant sur Holamigo !

Entre l’amour et la haine de la grammaire, il n’y a qu’un pas

Vérone - Romeo&Juliette - mur de l'amour
Verona – Romeo&Giulietta – mur des amoureux

Pourquoi la grammaire c’est « nul » ?

la grammaire italienne un vrai puzzleLa grammaire est complexe

Lorsqu’on apprend une langue, la grammaire est souvent la partie la plus complexe à apprendre. Certains adorent ça, d’autres la détestent… C’est quitte ou double. Pour ma part je fais partie de la seconde catégorie, comme quoi on peut être prof et ne pas aimer la grammaire 😀 ! 

La grammaire est mathématiquela grammaire comme une équation

La grammaire c’est un peu comme les maths, c’est très théorique, pas très concret et surtout il faut souvent apprendre des choses par cœur et qui n’ont pas vraiment de sens dans l’immédiat

Les pronoms groupés en italien

Si je vous dis par exemple que dans la phrase ci-dessous gliel’ est un pronom groupé/combiné et que l’accord de detta se fait seulement lorsqu’on a un COD et pas un COI et dans le cas où il se trouve avant l’auxiliaire avoir

  •  ça vous dit quelque chose ?  ça va je ne vous ai pas perdu ?
  • Exemple s’il vous plait  ! Aiuto ! 
  • Ah ! On y est, vous aussi vous avez eu du mal à comprendre de quoi on parlait hein ?! Pas assez concret ? tiens donc… on y vient.

Voilà, vœu exaucé :

 Gianni ha detto una cosa a Luisa

ou autrement dit

Gianni gliel’ha detta

Le mot gliel’ remplace a Luisa et una cosa dans le but d’éviter les répétitions lorsque l’on parle. Comme ce petit mot appelé pronom se trouve avant l’auxiliaire avoir alors uniquement dans ce cas et uniquement avec le COD on va accorder notre participe passé irrégulier (detto). On accorde donc au féminin pas à cause de Luisa mais dans le but de remplacer la chose.

Ok peut-être que cette fois je vous ai réellement perdu… un beau dessin vaut parfois moins qu’un long discours mais pour le coup un long discours serait plus adéquat !

Pourquoi la grammaire est essentielle

La grammaire ça sert à rien !

Faux ! En effet, quand j’explique cette règle de grammaire à mes élèves, beaucoup me disent Ouais ok mais ça sert à rien, je ne l’utiliserai pas ! Alors je leur dis Ça c’est ce que tu crois mais dans 5 secondes tu te rendras compte comme c’est utile ! Je leur demande ensuite de me raconter une petite histoire en italien… et là bizarrement ils changent d’avis

Apprendre des phrases par cœurapprendre par cœur phrase italien

Je vous l’accorde on peut apprendre des phrases toutes faites et se débrouiller un temps comme cela… mais le jour où vous voudrez aller plus loin et vous exprimer en donnant des détails, du sens et aussi du relief à votre discours, à ce moment là vous serez bien content de maîtriser la grammaire !

mettre en pratique la grammaire

Une grammaire pratique, c’est pratique

Pour résumer, tout devient concret par la pratique, et je suis désolée de vous l’apprendre mais la grammaire est le point central de la langue surtout dans les langues latines comme en français, en italien ou en espagnol.

S’amuser avec la grammairesauter dans le vide et apprenez la grammaire italienne

Pour ce faire, je vous donne donc dans cet article, quelques astuces pour apprendre des points grammaticaux tout en s’amusant et pour que la grammaire ne soit plus une barrière dans votre apprentissage.

Apprenez la grammaire italienne pas à pas

Se mettre à la grammaire

En effet vous ne pourrez pas y couper ! A un moment ou à un autre il vous faudra ouvrir un livre de grammaire, mais c’est à vous de décider quand et à quel rythme !

Chi va piano va sano, chi va sano va lontano !Le principal est de ne pas vous laisser dégoûté(e) par la quantité d’informations que vous devrez savoir à terme. Voilà pourquoi il faudrait aller Doucement mais sûrement, et qui va sûrement va loin !

Achetez ou apprenez avec un livre de grammaire sexy

Si vos livres de grammaire sont sexy et attirants déjà vous aurez beaucoup plus envie de les ouvrir. Moi je suis très visuelle, c’est pourquoi je n’achète jamais ou que très rarement des livres qui ne contiennent pas de photos ni de couleurs.

Si cela vous intéresse et que vous cherchez des ressources pédagogiques sexy, vous pouvez vous référer à mon article de blogMéthodes et livres pour apprendre l’italien

Je peux aussi vous conseiller une super méthode que j’ai découverte il y a quelques mois, la voici ci-dessous :15 min par jour pour se mettre à l’Italien + cd

Appropriez-vous un point grammatical

 Établir un programme de grammaire

Une fois que vous avez trouvé quelques livres et méthodes qui vous plaisent, essayer de vous établir un petit programme simple.

Recoupez vos informations

Par exemple lisez le cours sur le présent et recoupez les informations entre les différentes méthodes, comparez-les, et faites-vous une petite fiche sur les grands points que vous devez retenir sur ce temps.

Visionnez des vidéos sur Youtube

Deux sons de cloche valent mieux qu’un seul, regarder des vidéos peut vous aider à mieux vous approprier un fait de langue. On explique tous d’une façon différente, alors n’hésitez pas à recouper les informations que vous trouvez sur internet et surtout faîtes attention aux arnaques et aux faux profs.

Mettre en contexte la grammaire

Des fiches de révision avec des exemples

N’oubliez pas d’ajouter des exemples dans vos fiches de révision, et surtout des exemples que vous comprenez ! Mettre en contexte un point grammatical vous permettra de le retenir bien plus facilement.

Forcez le destin par la répétition

Par exemple, si vous écrivez une phrase en italien que vous utiliserez tous les jours, grâce à la répétition vous ne ferez même plus attention que vous employez un point grammatical, cela deviendra un automatisme.

Apprenez l’italien en musique

Pourquoi écouter une musique vous permet de réviser la grammaire ?

De deux choses l’une :

  • soit vous écoutez une musique avec un point grammatical précis que vous avez repéré en écoutant une chanson, dans le but de bien mémoriser la construction grammaticale (ou ce qu’on appelle aussi un fait de langue)
  • soit vous écoutez une chanson et en sortez un point grammatical à analyser
  • dans tous les cas confiez vos doutes à un livre de grammaire

Réviser la conjugaison du futur en italien

Rendez l’apprentissage fun

Dans ce premier cas, vous décidez de réviser le futur en italien, pour que cela soit un peu plus fun, vous pouvez écoutez des musique un peu au hasard en cherchant celle qui comporte beaucoup de verbes au futur ou alors vous pouvez aussi demander à votre prof d’en sélectionner pour vous.

Par exemple, cette musique Ti sposerò de Nesli (chanteur et rappeur né dans les Marches et également frère du chanteur et rappeur Fabri Fibra) s’y prête à merveille. Peut-être que vous n’aimerez pas le genre musical, mais c’est surtout pour vous donner un exemple.

Travaillez vos compétences linguistiques

Amusez-vous ensuite à repérer tous les verbes au futur tout en essayant d’expliquer la règle de grammaire. Vous pouvez d’abord travailler ce point grammatical en écoutant la chanson puis ensuite en regardant les paroles.

Découvrez les phrases hypothétiques en italien

En écoutant cette musique ci-dessous et en lisant les paroles, peut-être que vous allez vous demander quels temps sont utilisés dans la phrase : se fossi qui dipenderei dalle tue tenerezze dette sul collo a bassa voce. En italien on parle de periodo ipotetico, non ce n’est pas un gros mot ! 😛

C’est là qu’intervient la phase BESCHERELLE !

Cherchez un point de grammaire dans le Bescherelle

Une fois que vous avez isolé les points grammaticaux que vous ne connaissez pas, il vous suffit de prendre ce que j’appelle ma Bible à moi :

Le Bescherelle des verbes  ou Bescherelle : L’Italien Pour Tous

Ensuite voici les deux étapes que vous pouvez suivre :

  • pour commencer isolez chaque verbe : fossi puis dipenderei.
  • dans un second temps je vous conseille d’analyser la phrase dans son ensemble et de vous reporter au chapitre concordance des temps ça non plus ce n’est pas un gros mot… quoi que !

Et voilà ! L’affaire est faite, vous avez devant vous un periodo ipotetico della possibilità (2° tipo), si vous voulez comprendre un peu plus ce point grammatical voici un lien très utile

Travailler ses compétences langagières en musique

compétences langagièresLes compétences langagières c’est mot savant pour dire que vous apprenez une langue sous toutes ses formes, ces compétences se déclinent en 3 grandes catégories (linguistiques, sociolinguistiques et pragmatiques).

Le but étant de découper l’apprentissage des langues selon des critères précis dans le but d’avoir des compétences dites européennes et dans le but aussi de travailler l’écoute, l’écrit et la culture sous tous ses aspects.

En résumé, grâce à la musique vous apprenez de façon amusante, découvrez la culture italienne, travaillez votre compréhension de l’orale et votre compréhension de l’écrit en lisant les paroles.

Lisez des livres en italien

grammaire citation lecture italienne

Lire et découvrir la grammaire italienne

Découvrir la langue italienne par la lecture

Tout comme la musique, la lecture peut-être une bonne méthode pour découvrir pas seulement du vocabulaire mais aussi des constructions grammaticales et faits de langue que vous n’aviez pas rencontré jusqu’à présent.

En italien, malgré nos deux langues très proches on trouve parfois dans la langue des tournures de phrases qui n’ont rien à voir avec les nôtres. Vous me direz que ça reste de la syntaxe et pas de la grammaire… c’est vrai mais les deux sont étroitement liés et en ce point, le latin a son influence.

Traduire un texte

Si le verbe est parfois à l’opposé du sujet, comme en latin, et autant vous dire que les exercices de traduction ne sont pas faciles lorsque c’est le cas. Vous avez donc tout intérêt à chercher la forme du verbe et à quelle personne il est conjugué pour ensuite chercher votre sujet.

Cette exercice fait donc travailler vos méninges, la syntaxe et bien sûr la grammaire !

Illustrez vos fiches de grammaire avec vos lectures personnelles

Fiche de lecture et citations

N’hésitez pas à faire des fiches de lecture qui comprennent seulement des phrases avec une syntaxe précise et des temps particuliers que vous voulez étudier.

Faites travailler vos 5 sens

Le fait d’insérer des citations de livre vous permet de vous souvenir d’un contexte précis où vous avez pu rencontrer cette forme grammaticale. L’apprentissage se fait aussi via les sens, si le livre vous a plu c’est encore mieux ! Le pari est presque gagné. Je ne le redirai jamais assez, la mise en contexte est primordiale !

Parlez avec des bilingues, natifs ou un professeur

L’erreur est humaineétudier la grammaire avec des natifs

Dîtes vous déjà, que même les natifs font des fautes… donc ne vous mettez pas de pression inutile de ce côté là 😉 Si vous y réfléchissez bien, vous ne faîtes jamais de fautes en  français ? Si vous me répondez non je ne vous croirai pas.

Pratiquez la grammaire

Une fois que vous avez avalé des milliers de conjugaison en chantant, en lisant et en vous amusant 😀 et pour que ces exercices soient utiles, il va falloir passer à la pratique !
  • Parlez avec des natifs
  • Traduisez du français à l’italien
  • Parlez-vous en faisant la vaisselle
  • Trouvez une personne qui vous corrigera
  • Pratiquez avec amour ou avec votre bien aimé(e) italien(ne) !
  • Pratiquez dans la joie et la bonne humeur

 

Et maintenant, à vos livres et ordinateurs !

En espérant avoir rapidement votre avis sur la question, dans les commentaires !


Retrouvez l’article résumé de Pierre, ainsi que les autres avis des blogueurs sur cette même thématique =>

Comment apprendre les règles de grammaire sans prise de tête ?

 

Retrouvez la Huitième édition

Partager :
4 commentaires
  1. Nicole de Marqué dit :

    Je reprends l’italien depuis bientôt un an mais n’ai pas l’impression de progresser. C’est vrai, la grammaire est fastidieuse. Ce blog me redonne du courage ! Merci

  2. Chloe dit :

    Merci pour ce chouette commentaire Nicole.
    Apprendre une langue est un exercice qui demande courage, patience et surtout temps et persévérance. La recette pour cela, l’amour et la passion pour la culture et la langue. Il n’y a pas de raison pour que vous n’y arriviez pas !
    Si jamais vous cherchez des cours, vous savez où aller ! 😉

  3. Alexis dit :

    C’est vrai que l’italien a une grammaire touffue et pointilleuse, à l’image de ses autres langues soeur latines. Pour ma part, ce sont les pronoms groupés qui me posent parfois problème, de même pour les pluriels capricieux de l’italien !
    Cela dit, une fois la « bête » grammaticale domptée, quel plaisir de pouvoir s’élancer avec fluidité dans cette langue. La più bella senza dubbio! Bonne continuation Chloé !

  4. Chloe dit :

    Ciao Alexis !
    Ahhh les pronoms groupés, pas si compliqués à apprendre mais terribles à utiliser. Te « LO » dico è un casino la lingua italiana ma quanto è bella ! 😉
    Grazie del commento e a presto !

Laisser votre commentaire