Chloé Donin
Un blog pour les passionnés de l'Italie...
Apprendre
Apprendre l'italien avec une professeure diplômée

Parlar’italiano, un projet de cours d’italien alternatif

Dans cet article, je vais vous faire part de mes démarches pédagogiques et de mes réflexions sur les méthodes pour apprendre l’italien. Comme vous l’aurez peut-être lu dans un autre article (lien ci-dessous), je suis aujourd’hui et après de nombreuses péripéties, professeure d’italien indépendante. Si vous voulez connaître les origines de ma passion pour l’italien et pour comprendre un peu plus qui je suis, voici le lien et mon cv.

Mon projet d’école d’italien

professeur italien
Istituto tecnico commerciale F.M Genco di Altamura

Des doutes à la concrétisation du projet

Mes doutes et mes craintes

Après avoir effectué 2 ans, en Lycée professionnel, en Italie comme Assistante de Langue (2011-2013), puis 2 ans consécutifs dans un collège, contrat Emploi Avenir Professeur d’italien (2013-2015), j’avais besoin de vérifier une nouvelle fois si l’enseignement était toujours une passion. Cela me permettrait de franchir une autre étape. Pour cette raison, j’ai recherché un stage dans le tourisme et ai eu l’occasion de faire cet apprentissage chez Cybèle : visites insolites à Lyon de septembre à décembre 2015.

Mes études

Effectivement, l’année de mon redoublement de Master 1, j’ai pensé me réorienter dans le tourisme. N’étant pas à l’aise dans cette filière, non pas sur le plan de l’orientation mais plus sur la maquette universitaire qui ne me satisfaisait pas, trop littéraire à mon goût, j’ai élaboré différents « plan b ». N’étant pas séduite par le secteur touristique et, en revanche, encore plus acharnée que jamais pour me dédier à la pédagogie, j’ai décidé d’aller jusqu’au bout de mon cursus scolaire et de donner mes propres cours d’italien et de créer ma propre structure pour apprendre l’italien. J’ai pour cela suivi un cursus entrepreneurial en parallèle de mon Master 2 MEEF italien (Métier de l’Enseignement, Education et de la Formation).

Mon expérience en établissement scolaire

Être Emploi Avenir Professeur

Au cours de mon Master 2 métier de l’éducation, de l’enseignement et de la formation en spécialité italien, j’ai commencé à acquérir la méthode d’enseignement dite « classique » grâce à mes 2 ans de stage en « Emploi avenir professeur ». Cette expérience m’a permis de voir le déroulement des cours niveau collège et expérimenter l’enseignement de ma matière mais aussi les cours d’étude encadrées qui consistaient à faire du soutien scolaire pour toutes les matières (svt, espagnol, histoire, français, italien).

Mes premiers cours particuliers d’italien

Puis c’est en parlant de mon projet d’école d’italien avec une amie et collègue d’anglais que j’ai eu l’opportunité de mettre en place mes premiers cours particuliers d’italien. Ironie du sort, elle cherchait justement à prendre des cours d’italien, puisqu’elle est d’origine italienne et qu’elle avait envie d’apprendre cette langue pour la mettre en pratique avec sa famille qui vit en Italie.

Une méthode

Au cours des leçons, je me suis rendue compte qu’il fallait vraiment que j’arrive à me détacher de ma formation universitaire et que je mette en place une méthode pédagogique qui m’est propre. A travers ma formation universitaire, j’ai compris que nous n’étions pas tous égaux face aux méthodes d’apprentissage et c’est réellement sur ce quoi j’avais envie de travailler. Mettre en place des méthodes alternatives qui sortent du cadre classique.

 

Élaboration d’un projet pédagogique

école apprendre italien
Soutenance au diplôme d’étudiant-entrepreneur

Apprendre l’italien en France

Trop d’élèves pour un seul professeur

Déçu par mon cursus scolaire et parfois perdu dans ce système académique, à travers ce projet j’avais envie que l’apprenant soit au centre de l’attention et au centre de son apprentissage.

Un système rigide

Les mots études-adaptées-confort ne sont pas vraiment d’actualité dans notre société. Les personnes qui n’arrivent pas à s’adapter au système scolaire classique se sentent vite en marge et vont avoir encore plus de mal à s’impliquer dans leurs études, et souvent, perdent confiance.

Des apprenants trop stressés

Si le confort de l’apprenant me paraît primordial aujourd’hui, c’est aussi parce que de nombreuses études montrent que si l’apprenant est stressé ou fatigué, il ne peut pas apprendre correctement. Moi-même j’aurai souhaité avoir des cours plus individualisés et qui puissent m’aider à prendre confiance en moi.

Des cours d’italien particuliers à distance

Confiance en soi

Si l’apprentissage des langues demande encore plus de confiance en soi, c’est aussi pour cela que l’apprenant doit impérativement se sentir à l’aise. Les cours à distance, via Skype, aident à maintenir le confort de l’élève puisqu’en laissant l’élève dans sa zone de confort et à travers les nouvelles technologies, il va d’autant plus apprécier son cours et s’impliquer davantage.

Zone de confort

La visioconférence à un autre avantage, j’ai pu constater que certaines personnes n’apprécient aucunement que quelqu’un qu’il ne connait pas pénètre dans sa zone de confort. Cela peut être parfois très perturbant et déstabilisant. L’apprenant n’a pas toujours envie qu’on franchisse sa zone d’intimité, qu’on connaisse son lieu de vie, sa situation de vie ou autre. Grâce aux cours par visioconférence, il peut alors se concentrer davantage pendant le cours.

Flexibilité et gain de temps

A cela, on peut ajouter le gain de temps, d’énergie, et surtout la flexibilité sur le lieu et les heures de cours… Les avantages sont très nombreux.

Apprendre l’italien avec une méthode immersive

Cours d'italien en ligne
Interview pour Viva Magazine – Villeurbanne

Parlar’italiano, des cours en immersion

En quelques mots voici mes valeurs pédagogiques et ma méthode de travail :

– s’adapter à l’apprenant et le mettre en confiance

Avant toute chose, lorsque je commence un cours avec un élève, j’ai besoin d’appréhender les méthodes qui lui conviennent, de découvrir s’il apprend mieux grâce à des vidéos, à des écoutes et ainsi j’adapte les cours selon mon élève pour qu’il se sente en confiance.

– transmission d’un savoir et d’un vécu

Pour ce qui est de la méthode pédagogique, je me suis basée sur mon vécu et mon apprentissage des langues mais également sur la culture d’un pays où j’ai habité, dans le but de transmettre mon savoir et ma passion. Cuisiner, visiter, acheter, scolariser ses enfants … sont des actions simples et quotidiennes qui peuvent devenir compliquées lorsqu’on change de pays….

– un apprentissage concret et réaliste

C’est pourquoi l’idée était de proposer un service où l’on apprend à comprendre une autre culture et où on est immergé dans la vie de nos amis étrangers, grâce à des situations de la vie italienne, en prévision de votre départ pour l’étranger et même sur place par la suite.

Le projet Parlar’italiano consiste à mettre en situation réelle l’apprenant, afin d’anticiper le jour où celui-ci se trouvera dans le pays, afin qu’il puisse faire des courses, savoir ce qu’on peut manger dans un restaurant, ne pas se retrouver dans une situation embarrassante par manque de vocabulaire ou manque de culture du pays….

Des cours d’italien alternatifs

La concrétisation d’une méthodologie

Constance Moretti est ingénieur et docteure en textiles innovants, nous nous sommes rencontrées à Beelys lors de notre parcours du D2E (Diplôme d’étudiant-entrepreneur). Vous pouvez découvrir des informations à ce sujet sur cet article de blog. Elle souhaitait apprendre l’italien depuis plusieurs années et c’est par hasard que nos chemins se sont croisés.

Elle n’avait aucune notion d’italien et je lui ai proposé de tester le pack « les bases de l’italien » composé de 10 cours de 1h30. Une limite de temps que je m’étais fixée pour voir ce que je pouvais apprendre à une personne pressée et qui a une limite de temps donné. Vous pouvez retrouver son témoigne sur ce lien.

Le grand point positif de ces premiers cours de « tests » sur ma pédagogie, c’est que mon élève a pu tester l’efficacité de son apprentissage sur le terrain. En effet, cette dernière est parti une semaine en Italie, ensemble nous avons anticipé ses besoins sur place, nous avons élaboré son trajet, et les choses à ne pas manquer en Toscane.

A travers ces cours, j’ai pu mettre en place et vérifier l’efficacité de mes méthodes alternatives, comprenant de la grammaire mais aussi et surtout de la conversation et des situations en immersion fictives. Le but étant de donner des bases linguistiques solides et de pouvoir en même temps fixer celles-ci à travers des situations qu’un italien vit au quotidien.

Des résultats très positifs

Les personnes qui souhaitent prendre des cours d’italien avec moi me demandent souvent combien de temps il faut pour apprendre l’italien. Nous n’apprenons pas tous à la même vitesse et j’ai pu le constater lors des premiers cours que j’ai donné en appliquant ma méthodologie. Ma première élève a pu gérer son apprentissage en 10 cours d’1h30, alors qu’avec mon second élève, les difficultés étaient plus grandes.

Les raisons sont diverses et variées, manque de temps personnel pour faire des exercices, dyslexie et par conséquent, il avait besoin de plus de temps pour assimiler certains points grammaticaux. Certaines bases n’étaient pas encore acquises en 8 leçons alors que ma première élève, qui a bien voulu faire le cobaye du projet, pouvait tenir une discussion en italien au bout de 7 leçons d’1h30.

Peu importe le temps, vous devez toujours comparer votre évolution en fonction de vos débuts, cela ne sert à rien de vous comparer aux autres. L’important est de se sentir progresser, de confier ses doutes et ses peurs à son professeur, c’est lui seul qui va pouvoir vous guider et vous coacher le mieux possible, afin réadapter les cours si besoin.

Bilan après un an d’enseignement en freelance

Professeur d'italien diplômée
Remise de diplôme à Lyon III – Manufacture des tabacs

Une plateforme pédagogique

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir utiliser un outil magique, une plateforme pédagogique « Scuola » créée sur-mesure, avec un accès privé et illimité pour chaque apprenant. Ayant besoin de partager à mes élèves des documents à distance, il me semblait primordial de pouvoir avoir un espace d’échange qui regroupe conseils, outils et fichiers pédagogiques. Grâce à l’agence Web FrenchPixel, et à une étroite collaboration, nous avons mis au point un outil pédagogique agréable et pratique d’utilisation pour que l’apprentissage de la langue italienne soit un plaisir avant tout.

Le plaisir d’enseigner l’italien

Je prends beaucoup de plaisir à former mes élèves (adolescents et adultes) et je dois dire que transmettre ma passion et voir réussir les apprenants est ma priorité. J’ai eu la chance de pouvoir travailler avec DigiSchool pour le baccalauréat 2017, d’être interviewée par différents journaux dont le e-magazine de l’éducation national VousNousIls et d’autres opportunités que j’ai plaisir à saisir. Je peux donc dire aujourd’hui que je suis une professeure pleinement épanouie.

Prendre des cours d’italien via Skype

 

N’hésitez pas à me faire des retours, toutes vos suggestions et/ou conseils sont les bienvenus !  A presto !
Partager :
1 commentaire
Laisser votre commentaire