Chloé Donin
Un blog pour les passionnés de l'Italie...
Apprendre
travailler en groupe - par pair

Réussir son année scolaire et ses études d’italien

La rentrée scolaire approche et vous allez peut-être commencer votre année de terminale.
Vous appréhendez déjà le bac ou au contraire vous ne préférez pas y penser tout de suite, je vous entends déjà dire : tout ça c’est loin !
Attention l’année passe vite, n’attendez pas de crouler sous le travail pour vous y mettre…
Voilà pourquoi je vais vous donner quelques conseils pour bien préparer votre rentrée et anticiper votre baccalauréat d’italien.


De bonnes résolutions pour l’année scolaire

J’ai été à votre place et je sais ce que c’est que de se dire qu’on a le temps avant les examens ou avant un entretien

Ne vous laissez pas déborder !

A la rentrée, on est en pleine forme et on a plein de bonne volonté… puis petit à petit on s’essouffle et on se laisse ensevelir par une montagne de tâches à faireProfitez de cette énergie débordante pour bien préparer le terrain.

S’organiser, un vrai défi

Je vais même vous avouer un secret, mon point faible était justement l’organisation. C’est en partie parce que j’avais beaucoup de mal à savoir quelle méthode de travail était la plus adaptée à moiJ’ai d’ailleurs regretté qu’à l’école, les méthodes d’organisation ne soient pas plus mises en valeur et qu’elles soient peu enseignées

C’est pourquoi j’ai envie de vous faire profiter de mon expérience et de mon regard extérieur à cette situation.

Soyez méthodique et détendu

Préparez le terrain !

Buon pomeriggio a tutti!🍂 Settembre è arrivato e l’autunno è alle porte. Si riprendono le attività lasciate in sospeso durante le vacanze estive e per chi, come me, non ha mai smesso di studiare, si continua. Finalmente potrò accendere le mie amate candele e spero che il clima sia clemente quest’anno🌂 (speranze vane..). Voi siete contenti dell’arrivo dell’autunno? O vi è indifferente? ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ EN: Hi, everybody!🍂 September is here and the autumn is coming. Everything start again and for those who, like me, were studing, keep going. Finally I’m going to light my lovely candle again and I hope the climate will be good this year (illusion…)🌂. Are you happy for the autumn? Or you don’t care at all? #planttheme #floraltheme #bulletjournalideas #bulletjournaladdicted

Une publication partagée par Martina 🌈 (@martysjournal_) le

Trouver les outils qui vous conviennent est essentiel ! Cela va vous permettre de gagner du temps lorsque vous aller étudier.

Si vous aimez le concept du bullet journal, c’est l’occasion d’en profiter et de vous faire un bullet journal objectif baccalauréat, par exemple.

Avant toute chose, posez-vous les bonnes questions :

  • Êtes-vous plus visuel, auditif, kinesthésique… ?

– si vous avez besoin d’écrire pour apprendre, investissez dans de petits cahiers, des bloc-notes avec feuilles détachables

– si vous êtes tête en l’air et que vous avez tendance à perdre vos affaires, stockez vos informations sur un cloud comme cela vous serez sûr de pouvoir retrouver facilement vos documents, d’où que vous soyez. Dans tous les cas, il sera toujours temps pour vous de les imprimer si vous en avez besoin.

Plateforme de cours à distance - Parlar'italiano
« Scuola » – Plateforme officielle de Parlar’italiano

– si vous êtes visuel, achetez des stylos, feuilles, post-it de couleur… Pour ma part, je me place dans cette catégorie c’est pourquoi j’ai de nombreux stylos et surligneurs de la marque Stabilo, des cahiers de toutes les couleurs pour chacun de mes élèves, des post-it de couleurs (sur lesquels je peux écrire) pour marquer les pages importantes de mes livres, eccetera !

olympus dictaphone enregistrer cours

– si vous êtes plutôt auditifs, vous pouvez opter pour un dictaphone ou un lecteur mp3… (votre smartphone peut très bien faire l’affaire), cela vous permettra de vous enregistrer et de vous écouter ou si vous avez l’accord de votre professeur, d’enregistrer votre cours. J’utilisais beaucoup cette dernière méthode à l’université afin de pouvoir compléter les trous manquants dans mes prises de notes.

– si vous ne savez pas quelle méthode de travail vous correspond vraiment, il vous faudra alterner ou cumuler les méthodes. Ne vous découragez pas, tous les efforts payent tôt ou tard. Pazienza !

  • Quels sont vos points forts et vos points faibles ?

En résumé, si vous êtes visuel, auditif, kinesthésique, adapté(e) votre organisation.
Selon vos capacités et vos facilités d’apprentissage, je vous conseille de faire de petits post-it avec vos différentes méthodes d’organisation. En fonction de cela, prenez en compte vos atouts et lacunes et variez les techniques d’apprentissages.

cahier de vocabulaire d'italien

N’hésitez pas à les écrire sur un papier, afin de mieux vous organiser, ainsi après quelques semaines ou mois cela vous permettra de faire de petits bilans réguliers.

Si vous avez des lacunes à l’oral ou des lacunes en compréhension de l’oral, alors misez sur des outils qui vous aideront à bien progresser dans ce domaine là. Par exemple, forcez-vous à parler en italien, donnez vous comme mission d’écouter le podcast d’une radio italienne, etc…

Ou encore, si vous avez des faiblesses en compréhension écrite, donnez vous de petits objectifs à faire comme lire la page d’un magazine italien, ou encore lire le chapitre d’un livre en italien.

Au quotidien, attribuez vous de petites tâches à réaliser pour améliorer vos lacunes, en douceur. Cette étape est importante pour ne pas vous démotiver trop vite.

  • Quels sont vos objectifs ?

Si aujourd’hui votre objectif est de réussir votre bac d’italien, essayez de bien comprendre ce que l’on va attendre de vous. Cela vous permettra de ne pas perdre de temps avec des révisions inutiles.

Cela pourra fonctionner également si vous avez d’autres objectifs que le baccalauréat, il vous suffira de réadapter les conseils à votre cas.

Faîtes des listes thématiques de vocabulaire

mythes et héros - cycle terminal

Il faut savoir que lors de votre année de terminale, et de façon plus générale au cours de votre scolarité, vous allez toujours tourner autour de ces mêmes sujets :

mythes et héros : miti e eroe

espaces et échanges : spazi e scambi

idée de progrès : idea di progressi

lieux et formes de pouvoir : luoghi e forme di potere

Vous pouvez partir de cette base et commencer à vous faire des fiches de vocabulaire liées à ces grandes thématiques.

Arrivé(e) à la fin de l’année de terminale, vous n’aurez plus qu’à relire tout le vocabulaire accumulé au cours de vos études afin de bien préparer votre oral et votre écrit d’italien.

Travaillez par pair

travailler par pair

N’hésitez pas à comparer avec vos amis ce que vous avez compris ou pas compris après vos cours. Cela vous permettra peut-être de vous rendre compte des éléments que vous aurez besoin de retravailler.

Si en revanche vous avez tout compris, expliquez à ceux qui n’ont pas compris peut-être un bon exercice pour réviser de façon ludique.

Cherchez d’autres sources

Vous n’avez malgré tout pas compris le cours ?

Ce n’est pas grave, il existe de nombreux livres de grammaire qui vous permettront de mieux comprendre le cours.

=> Vous pouvez retrouver ci-dessous un article qui traite du même sujet : Comment s’organiser pour apprendre l’italien ?

Faîtes vous accompagner en italien

Pourquoi vous faire coacher en italien ?

Gagnez des points pour le bac

Une personne qui est passée par les mêmes épreuves peut vous guider plus facilement, et vous donner même de nombreux conseils.

Vous obtiendrez une meilleure note et donc plus de points. Cela peut également vous permettre de passer l’italien en LV1 ou LV2  plutôt qu’en LV2 ou LV3 ! 

Profitez de l’expérience de vos prédécesseurs

En plus d’être passée par les mêmes étapes, j’ai pour ma part également suivi une formation d’enseignante à l’université. Je connais donc bien le système dans lequel vous évoluez et également les objectifs pédagogiques.

Depuis quelques temps je participe régulièrement à des projets pédagogiques via DigiSchool et suis souvent sollicitée pour apporter mon point de vue d’enseignante par le magazine de l’éducation nationale VousNousIls (VNI), je vous invite à consulter mes collaborations en tant que professeure d’italien indépendante.

La démotivation

Ça y est ma journée se termine ! Fatiguée mais satisfaite 😁 #parlaritaliano #cours #italien #particuliers #instajob #jaimemonmetier #prof #webcam #skype #pupil #passioneUne publication partagée par Parlar’italiano (@parlaritaliano) le

A la veille du baccalauréat ou d’un examen

La seconde raison pour laquelle l’accompagnement peut être utile, c’est que bien souvent, avant les épreuves, il arrive que l’on se sent souvent dépassé(e) par tout ce qu’il y a à faire et le mot « examens«  rime souvent avec démotivation et stress.

Posez vos questions

Le coach ou professeur est là pour vous rappeler les choses essentielles à faire avant et pendant votre épreuve. Il ne m’est pas rare de répondre à des questions d’organisation juste avant un examen et c’est toujours rassurant pour l’apprenant.

Le professeur est là pour vous apprendre la langue, pour vous donner des astuces mais aussi pour vous accompagner dans vos peurs et vos doutes. Du moins c’est comme cela que je conçois l’enseignement.

Astuces et organisation dans vos études

Mon retour d’expérience d’élève :

Prendre exemple

Grâce à mes ami(e)s et mes binômes de classe, j’ai petit à petit appris à bien m’organiser.

Ce qui n’est pas facile lorsqu’on est élève, collégien, lycéen, étudiant, est qu’on doit sans cesse s’adapter aux lubies de chaque professeur et ce chaque année, voir semestre.

C’est pourquoi je vous conseille de vous entraider et de demander de l’aide à vos amis pour mettre en place des stratégies afin de mieux apprendre et plus facilement ensemble.

S’adapter aux différentes méthodes

Chaque année, il faut se remettre dans le bain et on se demande toujours qui vont être nos chers professeurs… Puis il y a un petit temps d’adaptation avant de se sentir à l’aise, et de comprendre ce qu’attend chaque enseignant.

Si vous débutez votre année scolaire avec le matériel adéquat et en ayant établi de bonnes pratiques, vous ne perdrez plus de temps à trier et à classer les différents supports fournis par vos professeurs et ainsi vous pourrez vous concentrer sur le contenu des cours.

Mes outils

Voici comment je me suis organisée au fil du temps :

  • Des cahiers simples aux plus modernes

mini agrafeuse

Au collège, j’utilisais beaucoup de cahiers sur la demande des professeurs, puisque dans un cahier tous les cours sont centralisés et que vous ne risquez pas de les égarer, à l’inverse des feuilles volantes.

Le problème des cahiers est que lorsque les professeurs vous donnent des feuilles à coller, vous vous retrouvez parfois avec des feuilles plus grandes que vos cahiers ou alors vous n’avez pas de colle… et du coup on finit par perdre la feuille.

Dans le cas où l’on vous imposerait un cahier, prenez des formats 24×32 cm afin d’éviter de perdre du temps à découper les feuilles que les professeurs vous distribuent. Je vous conseille d’avoir en plus de votre colle une petite agrafeuse  qui peut être une bonne alternative pour être sûr(e) de ne rien perdre.

D’autre part, le cahier ne permet pas de modifier un contenu facilement, comme par exemple rajouter des informations entre deux leçons suite à un oubli… Autre exemple, si vous voulez réécrire un cours et le réinsérer dedans, ce n’est pas chose aisée.

La version que je préfère reste le cahier aux feuilles détachables ou cette version un peu moins moderne mais plus économique, ceux-ci vous permettent par la suite de classer vos cours dans des classeurs lorsque vous arrivez à la fin d’un chapitre ou à la fin du semestre par exemple.

Depuis peu il existe des cahiers effaçables ! Personnellement je trouve ça plutôt écologique puisqu’on peut l’effacer jusqu’à 5 fois, et on peut récupérer les cours pour les mettre sur le cloud, cependant je ne les ai pas encore testés.

Rocke Book Wave - cahier magique
Rocketbook Wave A4 ou A5

Le petit hic avec ce cahier c’est qu’il est plutôt cher, il exige l’utilisation de certains stylos, et les feuilles ne sont pas détachables pour la version Rocket book Wave.
cahier effaçable + stylo

Whynote Kit Complet – A5

En revanche, j’aime beaucoup utiliser les cahiers de petits formats, ils sont légers et très pratiques (on peut les mettre facilement dans un petit sac avant un oral ou un examen pour réviser dans le train, le bus, le tram…).

Vous pouvez les utiliser pour vos notes personnelles par exemple, ou encore pour y inscrire des points dont vous avez beaucoup de mal à vous souvenir, ou encore pour le vocabulaire

petits carnets feuilles couleursliderpapel - cahier spirale couleurs A5J‘ai récemment découvert de petits cahiers composés et divisés en plusieurs parties avec de nombreuses couleurs.

Vous pouvez également trouver un pack de cahiers de couleurs, ce qui vous permet de cumuler plusieurs cahiers de différentes couleurs. 

Ils sont très pratiques car ils permettent de diviser votre cahier entre grammaire, vocabulaire

  • Fiches Bristol

fiches bristol couleursJ’utilise souvent les fiches Bristol de taille moyenne (A5 – 14,8 x 21,0cm) pour faire des fiches de vocabulaire thématiques, pour préparer ou réviser un point grammatical.

Cela me permet de rajouter autant de feuilles que je le souhaite, puis je les insère dans un petit classeur.

On en trouve également de couleurs ce qui permet une grande flexibilité d’organisation.

  • Les feuilles volantes

Les feuilles volantes en version bloc notes, j’aime particulièrement cette solution ! La version bloc notes feuille A4 détachables est pour moi la meilleure 

cahier recharge feuilles perforés

des options, malgré le coût plus élevé.

L’avantage est que vous pouvez détacher les feuilles seulement en rentrant chez vous et surtout que vous pouvez les classer beaucoup plus facilement. Si vous voulez réécrire vos cours, il sera facile de remplacer la feuille par une autre

Certaines feuilles ont comme particularité de pouvoir se transformer en documents PDF ! Ils sont compatibles avec l’application Scribzee et vous pouvez donc convertir votre version papier en PDF via votre smartphone, en éclair.

Ce que je vous conseille car cela vous permet de partager vos documents avec vos camarades de classe en toute simplicité et également parce que parfois l’encre s’efface au fil du temps

Comme leur nom l’indique, les feuilles « volantes » peuvent vite se perdre, d’où la solution suivante…

  • Des pochettes en carton ou un trieur

10 Chemises à Élastiques 24x32 cm 10 Couleurs Assorties Pour ma part, je suis plus pochettes que trieur.

En effet dès que votre cours est fini, il est très pratique de mettre vos feuilles dans l’un de ces deux outils : 1 compartiment ou 1 pochette pour chaque matière.

Le problème du trieur est que si vous avez des professeurs absents et que vous voulez alléger votre sac… vous ne pouvez pas retirer des cours contrairement aux pochettes.

Autre élément si un jour le trieur tombe par terre par inadvertance… j’espère pour vous que vous aurez tout bien numéroté et que vous aurez pris l’habitude de mettre le titre de la matière sur chaque feuille… (ce qui est un peu contraignant à mon goût).

En revanche, pour les têtes en l’air, le trieur reste la bonne solution car il centralise tout au même endroit. Par contre vous devez supporter le poids de votre sac au quotidien !

  • Des Post-It

post it

post it - papier

post-it couleurs, petites feuilles couleurs marques pagesIls sont utiles lorsque vous avez des livres à lire :

–  les petits post-it sont pratiques pour retrouver une page,

– en revanche, les plus grands post-it/marques pages permettent de prendre de nombreuses notes sur le passage d’un livre que vous travaillez en classe par exemple.

Ils sont également très pratiques lorsque vous avez besoin de vous noter des mots de vocabulaire que vous n’arrivez pas à mémoriser, des objectifs à ne pas perdre de vue


En espérant que ces retours d’expériences et conseils vous aiderons à mieux vous organiser et à vous préparer.

Si vous avez des astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires en bas de cet article, le travail par pair commence ici ! 

Partager :
Soyez le premier / la première à commenter !